... Paroles ...

 

 

Café Robinson

Paroles et musique : Marie-Jo Thério

 

 

 

Aujourd'hui, tu m'as dit au café Robinson :

- Une fille, c'est comme un livre que tu sais que tu finiras pas.

Moi j'ai dit :

- Holy shit! Ça c'est tellement stérile.

Qu'est-ce que tu veux dire? Que tu sais que tu finiras pas?

 

Tu m'as dit :

- Une fille, c'est comme un livre.

Rendu à la moitié (quand tu le comprends pas),

ben tu laisses faire pis tu t'en vas là-bas.

 

Aujourd'hui, j'ai fait semblant de sourire,

j'ai vu tes yeux à moitié clairs,

toutes les filles, tout's les livres que tu refermes pas.

Aujourd'hui, j'ai fait semblant de sourire,

j'voulais juste m'en aller, me sauver de toi, du café Robinson.

 

J'ai dit :

- T'es tellement smooth quand t'allumes ta smoke,

mais t'es tellement perdu que ça se peut même pas...

T'es tellement cool quand t'allumes ta smoke,

mais t'as tellement peur du feu que ça se peut même pas.

 

Tu m'as dit :

- Tu comprends pas.

Toi, t'aimes trop la lune.

Toi, t'as peur du diable.

Toi, tu sais même pas qu'y'a des trous dans tes bas!

 

Tu veux pas perdre au jeu, tu veux pas perdre au change.

Moi, j'veux dessiner des oiseaux

qui viennent d'un pays que tu connais même pas.

J'voudrais être large comme le désert.

J'voudrais couler comme une rivière.

Mais peux-tu m'expliquer ça :

Pourquoi j'fais la même chose que toi lorsque j'ai peur du froid?

 

J'veux pas rester au café Robinson

à faire des bulles dans ton café.

Oh non! pas moi!

J'veux pas rester au café Robinson.

Moi, j'veux dessiner des oiseaux

qui viennent d'un pays que tu connais même pas.

 

J'voudrais être large comme le désert.

J'voudrais couler comme une rivière...

 

Tu peux rester au café Robinson...

Moi, j'm'en vais dessiner des oiseaux

pis faire des trous dans mes bas!

 

 

>> Retour <<